Le Film d’Animation Asiatique

Publié le par Médiathèque de Soultz

en Jaune les Films disponibles à la Médiathèque

Réalisateurs :

  •   Hatsuhiro OTOMO

Le premier film qui va marquer les esprits est Akira (1988), réalisé par Hatsuhiro OTOMO et tiré de son propre manga. A l‘époque, c’est le plus gros budget pour un film d’animation au Japon. C’est l’un des très rares films où les voix sont enregistrées avant la réalisation de l’animation, le mouvement des bouches est ainsi réellement calé sur les dialogues. L’animation est très bonne pour l’époque. Le film sort en France en 1991, la critique est dure mais le bouche à oreille lui donne un relatif succès, sachant que très peu de salles le diffusent.


 
Akira (1988)
Steamboy (2004)

 

  • Hayao MIYAZAKIi

 

En 1992 sort au Japon le film Porco Rosso, de MIYAZAKI. Il est primé en 1993 au Festival du Film d’Animation Annecy, il remporte le Prix du Meilleur long métrage. Il sort dans les salles françaises en 1995.

       Princesse Mononoké
  En janvier 2000 sort en salle le film Princesse Mononoké. C’est un très grand succès. Puis vient Le Voyage de Chihiro, c’est la consécration : 1,4 M° d’entrées en France, un Oscar aux Etats-Unis, Un Ours d’Or à Berlin. C’est le plus gros succès cinématographique de tous les temps au Japon (surpassant Titanic) avec 23 millions d'entrées. Au Japon, parmi le top 5 des films qui ont fait le plus d’entrées jusqu’à aujourd’hui on retrouve au moins 3 films de Miyazaki : le Voyage de Chihiro, Princesse Mononoké, le Château dans le ciel.
   


Nausicä la vallée du vent (1984)

Le Château dans le ciel (1986)

Mon voisin Totoro (1988)

Kiki la petite sorcière (1989)

Porco Rosso (1992)

Princesse Mononoké (1997)

Le Voyage de Chihiro (2001)

Le Château ambulant (2003)


   
Nausicä la vallée du vent

Le Château dans le ciel     Mon voisin Totoro
   
Kiki la petite sorcière      Porco Rosso
   
Le Voyage de Chihiro     Le Château ambulant
   


 

  • Isao TAKAHATA :

 

Commence sa carrière dans les années 1960. Il participe avec Hayao Miyazaki à la création des Studios Ghibli en 1985.

Son premier film est Horus prince du soleil (1968). Film novateur à l’époque, un peu plus adulte. Les adultes pouvaient avoir un autre sens de lecture que les enfants.

Si Isao Takahata ne dessine pas lui-même, il est un metteur en scène novateur et reconnu. A chaque nouveau film, il s’investit dans le projet avec un autre dessinateur, souvent aux styles différents.

 

Horus, le prince du soleil (1968)

Goshu le Violonceliste (1980)

Kié la petite peste (1981)

Le Tombeau des Lucioles (1988)

Omohide Poroporo (1991) (Souvenirs goutte à goutte) inédit en France

Pompoko (1994)

Mes Voisins les Yamada (1999)


Horus, le prince du soleil     Goshu le Violonceliste 
   
 Le Tombeau des Lucioles      Omohide Poroporo
   
 Pompoko       Mes Voisins les Yamada
   


 

  • RINTARO

 

Il a commencé sa carrière avec Ozamu Tezuka. Il est notamment connu pour ses séries : Albator, Galaxy Express 999… mais aussi ses films : Metropolis, l’Epée de Kamui, X 1999 (d’après le manga de Clamp). Contrairement à de nombreux réalisateurs japonais, il est toujours à l’affût de nouvelles techniques, et n’hésite pas à employer l’informatique…


      Galaxy Express 999

Galaxy Express 999 (1979)

L’Epée de Kamui (1985)

X 1999 (1996)

Metropolis (2000)

   
X 1999     Metropolis
   


 

  • Satoshi KON

 

      Perfect Blue

Perfect Blue (1997)

Millenium Actress (2002)

Tokyo Godfathers (2003)

Paprika (2006)

 

Paranoïa Agent
(une série en 13 épisodes)

   
 Millenium Actress      Tokyo Godfathers
   

 

 

  • Mamoru OSHII

 

Il a un style qui lui est propre, souvent lent et méditatif, avec un sens de l’esthétisme poussé. Lui non plus ne néglige pas les nouvelles techniques. Ses films en prises de vues réelles n’ont rien de classique et font penser parfois au film d’animation. Son œuvre est surtout tournée vers la SF.

 
      Ghost in the Shell

Ghost in the Shell (1995)

Avalon (film en prise de vue réelles) (2000)

Innocence (2004)

Un rêve sans fin

Tachigui : The amazing lives of the Fast Food Grifter (2006)

Patlabor (1989) une série, 2 longs métrages

   



  • Leiji MATSUMOTO


Albator (1978)
Galaxy Express 999 (1988)
The Cockpit (1993)
Interstella 5555 (2004) (avec les Daft Punk)

 


Le film d’animation en Asie

Si l’on met à part le Japon, les autres pays asiatiques ont le savoir-faire, mais ont du mal à produire. Cela est souvent dû au régime politique en place (films de propagande, expression des auteurs très limitée…).

 

  • Corée du Sud :

Le premier film Coréen est Armagedon.

Coups de cœur : Mari Yagi, Oseam, Wonderful Days


Oseam     Wonderful Days
   

 

 

  • Hong-Kong

Coups de cœur : Magdul dans les nuages, Histoire de fantômes chinois


 

  • Chine

Coups de cœur : Impression de Montagne et d’eau (Court-métrages)





Autres films à la Médiathèque :

La Traversée du Temps  ( Mamoru Hosoda, 2006)

A tree of Palme  (Takashi Nakamura, 2001)

Anime Story  : Le petit guide de la Jap'anime .
(fiches, documentaires, courts-métrages et 4 épisodes:
- Chroniques de la Guerre de Lodoss
- Alexander (Rintaro)
- Gun Frontier (Leiji Matsumoto)
- Gunslinger Girl)

 

article plus complet dans la section "Pour en savoir plus sur" : Le Film d'Animation Asiatique (1 et 2)

Publié dans Découvrir...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article